Market Snapshot
  • U.S.
  • Europe
  • Asia
Ticker Volume Price Price Delta
DJIA 16,424.85 162.29 1.00%
S&P 500 1,862.31 19.33 1.05%
NASDAQ 4,086.22 52.06 1.29%
Ticker Volume Price Price Delta
STOXX 50 3,139.26 47.74 1.54%
FTSE 100 6,584.17 42.56 0.65%
DAX 9,317.82 144.11 1.57%
Ticker Volume Price Price Delta
NIKKEI 14,417.68 420.87 3.01%
TOPIX 1,166.55 30.46 2.68%
HANG SENG 22,696.01 24.75 0.11%

STX-FRANCE TO BUILD BOAT FOR BRITTANY FERRIES: MINISTERS (FR)


(The following press release from the French industry and transport ministries was received by e-mail.)

Arnaud MONTEBOURG Ministre du Redressement productif

Frédéric CUVILLIER Ministre délégué chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche

COMMUNIQUE DE PRESSE

Un nouveau navire pour Brittany Ferries, une évolution technologique et environnementale majeure mise en ?uvre par le chantier STX de Saint-Nazaire

Arnaud MONTEBOURG et Frédéric CUVILLIER saluent l'annonce par la compagnie française Brittany Ferries et les chantiers STX-France de Saint-Nazaire de la signature d'un contrat de commande d'un nouveau ferry.

Cette commande confirme l'excellence des chantiers navals de St Nazaire qui renouent ainsi avec la construction de ferries, alors que ces navires avaient participé à créer sa réputation, mais elle marque aussi une évolution technologique considérable. Ce navire, conçu dans le cadre du projet PEGASIS, utilisera en effet un combustible, le gaz naturel liquéfié (GNL), qui lui permet de satisfaire aux nouveaux objectifs d'une plus grande performance environnementale que le secteur du transport maritime s'est donnés, afin que la flotte de commerce soit plus écologique, conformément à l'annexe 6 de la convention internationale pour la prévention de la pollution par les navires, dite Convention Marpol, et à la directive soufre du 21 novembre 2012 sur la teneur en soufre des carburants marins.

Par rapport à un ferry classique, les émissions de ce navire seront inférieures de : - 99% pour le soufre - 99% pour les particules fines - 80% pour le dioxyde d'azote - 20% pour le CO2.

Appelé à être utilisé principalement dans les zones contrôlées d'émission (Manche), le navire présente des innovations importantes. Il met notamment en ?uvre un nouveau système d'approvisionnement et de stockage du GNL à bord du navire, qui permettra d'embarquer une importante quantité de GNL sans perdre d'espace au niveau des zones commerciales du navire. Il pourra donc accueillir 2600 personnes, 40 remorques et 650 voitures De même, le nouveau procédé de conditionnement du GNL permettra de fournir le gaz naturel aux moteurs dual-fuel spécifiquement développés pour les particularités d'opération des ferries.

Au-delà de cette commande qui représente d'ores et déjà 2,6 millions d'heures de travail, soit 500 emplois pendant 3 ans pour STX et ses partenaires d'ici à la livraison prévue du navire, en 2016, STX pourra ainsi développer son expertise et sa compétitivité dans une filière industrielle naissante, appelée à modifier profondément l'économie nationale du transport maritime alors que les routes maritimes seront progressivement toutes soumises à des exigences fortes en termes d'émissions atmosphériques.

Contribuant pleinement à la politique de développement durable que promeut le Gouvernement, notamment dans le transport maritime, ce projet illustre la filière « navire écologique » présentée en septembre 2013 et les chantiers STX savent compter sur l'implication de l'Etat pour faire de leur investissement dans la construction de navires au GNL une réussite de cette ambition nationale. La construction de ce navire s'inscrit en outre dans un plan d'ensemble pour Brittany Ferries qui, au cours de l'année 2014, équipera ses navires de scrubbers et procèdera au « refit » d'une partie de sa flotte.

Sponsored Links
Advertisement
Advertisements
Sponsored Links
Advertisement